La XVe Légion Index du Forum
Portail
La XVe Légion Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'histoire de Rayl

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La XVe Légion Index du Forum -> Section RP -> Histoire de la guilde et ses membres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jovy


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 28
Localisation: Var
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle
Expérience: 41
Moyenne: 1,46

MessagePosté le: Mar 28 Jan - 07:39 (2014)    Sujet du message: L'histoire de Rayl Répondre en citant

/hrp Je n'ai pas envie de recréer de compte, donc j'annoncerai qui, de Jovy ou de Rayl, est l'auteur. Ici, c'est Rayl /hrp




Ainé d'une grande famille de 5 enfants, Rayl s'est engagé dans la marine de la République dès sa majorité. Commençant en tant que pilote, il a gravi les échelons jusqu'au grade de lieutenant(grade récemment atteint). Il est à présent capable de commander un escadron de chasseurs, ou d'être second sur un croiseur. La dernière assignation de Rayl était la défense des chantiers navals de Kuat où il était chef d'escadron. Rayl à très récemment commencé un entrainement de soldat au sol afin de pouvoir rejoindre la XVe légion, entre autre raison. L'amiral Aygo, qui est le supérieur et le mentor de Rayl le lui a permis. Après un court entretien avec les responsables de la légion, qui l'ont accueilli comme membre, Rayl à repris son entrainement sur Ord Mantell. Il est désormais de retour sur la flotte, où il pourra exercer ses nouvelles compétences au sol comme dans l'espace.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Jan - 07:39 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jovy


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 28
Localisation: Var
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle
Expérience: 41
Moyenne: 1,46

MessagePosté le: Ven 31 Jan - 13:28 (2014)    Sujet du message: L'histoire de Rayl Répondre en citant

Quelque part sur Taris, vers le milieu de la nuit...

Un soldat en armure est en train de courir d'abri en abri, profitant de l'obscurité comme abri. La zone grouille d’impériaux. Le soldat sort un holocom et retire son casque, laissant apparaître sa fourrure de Cathar : 
-QG, ici le lieutenant Rayl, 15e légion. J'ai repéré un campement d'imps, il leur sert apparemment de zone d'atterrissage. Je conseille un bombardement de la zone.
-Reçu lieutenant. Négatif, la zone est trop proches des infrastructures républicaines, les risques de déviation sont importants, des civils pourrait être touchés.
-Bien... que proposez vous alors, il faut absolument déloger les imperiaux avant qu'ils ne migrent vers une autre zone. Je demande la permission de réquisitionner une escouade pour attaquer le camp dès que pos...
-(Une voix inconnue) Répu en vue ! Neutralisez le, je le veux vivant !
-*Bruit de lutte*
-Lieutenant ! Répondez ! Que s'est il passé ? Des renforts sont en route !


Rayl commença à rouvrir les yeux. Tout était flou, puis petit à petit, il arriva à distinguer des silhouettes en armure, sauf une en uniforme. Visiblement, il s'était fait capturer par les imps, et à en juger par le mouvement de l'endroit où il se trouvait, il était dans une navette.
-Capitaine, le prisonnier se réveille.
-Ah, lieutenant. De retour parmi les vivants ?
-Pourquoi m'avez vous emporté et pas simplement tué sur place, bandes de lâches. 
L'homme en uniforme, le capitaine de toute évidence, esquissa un sourire.
-Très cher, vous êtes bien plus utile vivant que mort... pour le moment. Nous savons tous les deux que vous étiez habitués à la défense de Kuat, nous aimerions savoir, moi et mes supérieurs les positions et les plans d'attaques de la première flotte. Nous attendons une coopération rapide de votre part, je n'ai aucune envie de perdre du temps à vous interroger violemment...
Rayl distinguais maintenant parfaitement toutes les personnes présentes, le capitaine en face, dont il ne se souvenais plus du nom avait supervisé les parachutages imperiaux sur Corellia, un fin stratège.
-Si vous croyez que je vais vous dire quoi que ce soit vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu'au coude !
-Dans ce cas, je ne puis rien pour vous empêcher de subir ce qui va suivre...
-(une voix venant du cockpit) En approche de la station capitaine.
-Bien. Désolé lieutenant, mais vous allez devoir nous suivre. Vous allez faire une désagréable rencontre en la personne de l'agent Cayhal...
Les soldats emmenèrent Rayl en dehors de la navette. Ils était dans une station spatiale classique impériale. Il y aurait divers moyens de sortir mais pas pour le moment. Rayl se contenta pour le moment de suivre les gardes jusqu'à une salle au milieu de laquelle se trouvait une table d'opération. Rayl frissonna en devinant ce qui allait suivre. Un zabrak à la peau rouge criblée de tatouages en blouse blanche se leva de son bureau au fond de la salle et salua les soldats.
-Quelle délicate attention. Je ne m'attendais pas à recevoir de la visite si vite, un Cathar en plus, je n'ai pas eu l'occasion de m'en occuper souvent. Et bien monsieur le Cathar, je vous garantis que nous allons passé de très bon moment ensemble. Attachez le !
Les gardes tirèrent, non sans mal Rayl jusqu'au centre de la pièce et l'attachèrent. Pendant ce temps, le capitaine et le zabrak discutaient plus loin. Les soldats quittèrent peu à peu la pièce laissant Rayl seul avec le dénommé Cayhal.
-Bien, bien, bien, alors comme ça on refuse de révéler ses petits secrets militaires au capitaine ? 
-Je vais vous répéter ce que je lui ai dit mot pour mot, et ça vaut pour vous aussi :"Si vous croyez que je vais vous dire quoi que ce soit vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu'au coude !"
Le zabrak ricana.
-Mais en voilà une bonne idée.
Il pris une sorte de grande aiguille de métal posée sur une table adjacente
-Les informations où votre œil ?
-Je ne céderai pas à la torture !
-J'éspérais que vous diriez ça. Commençons.
Rayl essayait tant bien que mal de se débattre pour éviter cette aiguille effilée qui se rapprochait lentement de son œil droit.
-Arrêtez ! Stop, je vais parler ! Pitié arrêtez !
L'interrogateur arrêta son mouvement.
-Bien. Je vous écoute.
Rayl détailla alors la position de chaque vaisseau, chaque satellite de défense en orbite autour de Kuat, et révéla les prochains plans que l'amiral Aygo avait prévu pour défendre Kuat.
-Parfait, je m'excuse de faire cela mais vous vous doutez bien que nous n'allons pas vous faire partir comme ça.
-QUOI ! JE VOUS AI TOUT DIS PITIÉ ARRÊTEZ CA ! NOOOON!
Le zabrak continua donc à approcher son aiguille avec un sourire sadique, pendant que Rayl se débattait de toute ses forces en hurlant, pleurant presque parfois... On entendit les hurlements de l'autre bout de la station. Rayl sombra alors dans l'inconscience juste après avoir perdu son œil et entendu la porte qui s'ouvrait...


Encore une fois, il se réveillait peu à peu, mais cette fois il lui manquait un œil. L’endroit ou il se trouvait été familier, il reconnu par la suite le centre médical du spatioport d'Olaris, sur Taris. Un médecin vint le voir.
-Lieutenant, vous vous sentez mieux ?
-Comment suis-je arrivé là ? 
-On vous a trouvé blessé et inconscient près de la base, vous aviez un fort taux de sédatifs dans le sang. Et on a trouvé votre holocom avec ce cylindre de données.
-Ce n'est pas le mien. Mais étant donné que j'ai perdu le miens je vais le prendre.
Rayl récupéra ses affaires après quelques diagnostics des médecins et rentra à son vaisseau ou il lança le lecture du cylindre sur son holoterminal. Un homme en armure blanche noire, parcourue par des lignes de lumières bleu apparut.
-Bonjour lieutenant. Mon nom importe peu, mais sachez que je suis désolé pour votre œil, je sais ce que ça fait de les perdre. Je vous ai aidé pour deux raisons. La première est que j'ai une profonde aversion pour l'agent Cayhal, que je lui ai monté comme il se doit. La seconde est que vous avez encore des choses à accomplir dans votre escouade, même si vous ne pourrez plus piloter au combat... Je vous souhaite un bon rétablissement. Au fait ne vous inquiétez pas, les infos que vous avez divulgués ont mystérieusement disparues dans le transfert...
Rayl se dirigea vers le siège le plus proche et s'écroula. Qui était cet homme ? Pourquoi se cacher ? Des choses à accomplir ? Toutes ces questions commencèrent à fatiguer Rayl qui s'assoupit...






(Désolé si c'était un peu long, j'avais l'inspi ^^ )
_________________


Revenir en haut
Jovy


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 28
Localisation: Var
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle
Expérience: 41
Moyenne: 1,46

MessagePosté le: Jeu 6 Fév - 12:02 (2014)    Sujet du message: L'histoire de Rayl Répondre en citant

Quelque part dans un laboratoire médical de Czerka...

-Pourquoi vous m'avez fait venir ici ? J'ai pas le temps Kuat peut tombé d'une minute à l'autre !
Rayl s'impatientait. Il avait reçu un message d'un certain Jovy, qui appartenait à le 15e lui aussi, lui disant de se rendre ici. Un droide arrivà et s'arrêta devant Rayl.
-Déclaration: mon maître peut enfin s'occuper de vous Lieutenant.
-Et bah c'est pas trop tôt.
-Demande: Veuillez me suivre.
Le droide et le Cathar s'enfoncèrent dans le dédale de couloir de l'installation. La lune, immatriculée CZ-198 avait été presque entièrement aménagé par Czerka en centre de recherche. Ils arrivèrent finalement devant la porte, le droide tapa un code et la porte s'ouvrit laissant apparaitre une salle sombre éclairée seulement par un mur parsemé de données. On pouvait distinguer une silhouette, plutot imposante, près de ce mur.
-Euh...monsieur ?
A peine, Rayl eut fini sa phrase qu'un petit droide à ses pieds l'éclaira avec une forte lumière rouge
-"Analyse du sujet... ADN confirmé Cathar... Recherche dans la base de données... Lieutenant de la première flo...
Le droide fut coupé par l'individu au fond qui s'avança vers le droide.
-Mais je sais très bien qui il est! Arrète de faire ça avec tout le monde, ça devient lourd. Et cette saleté de lumière qui s'étaint tout le temps...
Il martela le panneau de contrôle avec son poing jusqu'à ce que la lumière soit rétablit, laissant apparaître la peau rouge de l'individu.
Tout de suite en réflexe, Rayl dégaina son couteau et tenta de maitriser le gros Sith. A peine eut il terminé de le prendre que le droide de l'entrée surgit dans la salle en pointant Rayl avec son fusil.
-Impératif: Lâchez immédiatement le maitre, ou je me ferais une joie de répandre vos entrailles sur le sol !
-Qu'avez vous fait de Jovy !
-Mais...c'est moi Jovy... maintenant arrète de m'étrangler je te prie, sinon l'opération sera plus grande que prévue...
Rayl relacha son étreinte, mais réstait aux aguets.
-Imaginons que vous soyez Jovy, pourquoi vous parlez d'opération ?
-Explication: ici c'est le domaine du maitre c'est lui qui pose les question, sac à viande
-Arrète un peu toi va surviller le couloir !
-Déception: je vous obéis maitre, mais garder un couloir est loin de satisfaire pleinement mes capacités...
-Bon, reprenons tous depuis le début. Bonjour lieutenant je suis Jovy Cain, pdg de Czerka-Rep, et membre de la 15e légion.
Rayl se rappela soudain du spot holonet qu'il avait vu quelque jours auparavant. Et constata son erreur
-Ah... c'est très génant, c'est que vous êtes ... Sith donc j'ai cru que...
-Ne soyez pas si impulsif. Mais bon j'ai l'habitude croyez moi. 
-Encore une fois je suis désolé. Au fait pourquoi je suis là ?
-Ah oui, J'ai appris que vous étiez un très bon pilote, et qu'une opération récente vous avez coûte votre œil. Etant médecin, je pense pouvoir faire quelque chose pour vous. Il est dommage de perdre un si bon pilote.
-Si vous pouvez me faire piloter à nouveau, je vous en serait infiniment reconnaissant.
-Permettez que j'examine ça ?
-Allez y.
Rayl retira doucement son cache œil, laissant apparaître sa blessure profonde. Jovy, à l'aide d'un scanner examina cela.
-Et bien il va vous falloir une opération ,c'est bien ce que je penais. En gros on va devoir relier les reste du nerf optique à une caméra qu'on pourra placer dans votre cache œil par exemple.
-Baaah... C'est vous le médecin ici.
-Si vous êtes d'accord, on peut faire ça immédiatement
-... bon puisque j'ai rien à faire.
-Parfait, veuillez d'abbord signer ce contrat.
Rayl commença à lire le bloc que Jovy lui avait passé
-Commença vous ne pouvez pas garantir l'assurance DDD... Démembrement, dislocation, désintégration ?
Jovy se saisit du bloc et commença a le lire en diagonale
-Oups mauvais contrat. Désolé. Voilà celui là c'est le bon, c'est juste pour garder une trace de nos produits et pour vous engager à faire des retour sur la qualité.
-... toutes ces lignes... Bon, je suppose qu'il y a rien de mal donc je vais vous signer ça direct, je peux ?
-Il y a pas de mal.
Rayl signa donc le contrat et le rendit à Jovy
-Bien si vous voulez bien me suivre.
A son tour Jovy accompagna Rayl dans les couloirs et il arrivèrent vite à une salle d'opération ou deux droïdes médicaux les attendais.
-Installez vous, je vais me changer et les droide vous vous faire une anesthésie. Évitons des souffrances inutiles.
Jovy quitta la pièce, Rayl s'allongea et les droides firent un injection à Rayl qui commença à s'endormir.




Rayl commençait à se réveiller. Tout à coup quelque chose le choqua. Il voyait à nouveau par son œil droit ! Il essaya de toucer son cache oeil, et voyait sa main passer devant son "oeil" droit.
-Alors heureux ?
Rayl était tellement heureux de retrouver sa vision qu'il n'avait même pas vu Jovy devant lui.
-C'est parfait! J'ai l'impression d'avoir mes deux yeux à nouveau!
-C'est le principe.
-Attendez... combien je vous dois ?
-Rien du tout, vous êtes un élément clé de la défense de Kuat et en plus un membre de la légion.
-Dans ce cas sachez que si vous avez un problème, je serait toujours prêt à vous aider, je le jure sur mon honneur.
-C'est vous qui voyez. Je vous laisse reprendre doucement le pilotage, j'ai d'autres rendez-vous qui attendent, un guide vous racompagnera dehors. A la prochaine.
-Merci encore.




Jovy emprunta les couloirs de CZ mais ne retourna pas à son bureau. Il entra dans une salle de controle dont la vitre donnait sur une salle sombre dont on ne voyait rien. Jovy tendit un cylindre de données à un homme dans la salle.
-Tenez voilà les donnez dont je vous aviez parler.
-De qui elles proviennent monsier ?
-Cela ne vous regarde pas. Contentez vous de finir le CZ-Patriot dans la semaine.
-Oui monsieur.
-Bien...
_________________


Revenir en haut
Jovy


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 28
Localisation: Var
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle
Expérience: 41
Moyenne: 1,46

MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 22:25 (2014)    Sujet du message: L'histoire de Rayl Répondre en citant

Quelque part dans un recoin du sercteur industriel de Nar Shaddaa...


Un soldat en armure se tenait accroupi sur une corniche, juste à coté du vide dans lequel passait les speeders des habitants de la lune des contrebandiers. Au dessus de ce vide, ligoté et accroché à un câble qui pendait à un tuyau, un homme en uniforme impérial (ou du moins ce qu'il en restait) qui avait le corps couvert de bleus et de plaies, commença à ouvrir les yeux.


-Alors,on se réveille enfin ?
-Arg, mon dos... Que... Ou suis-je et qui êtes vous ?
Le soldat sortit un couteau de sa ceinture et donna un coup sec dans le bras de l'imperial
-Aaargh !
-Allons capitaine, vous me décevez beaucoup. Je m'attendais à ce que vous vous rappeliez de moi.
-Je devrais ?
Le soldat redonna un coup de couteau, cette fois dans la cuisse du prisonnier
-Argh ! Mais bon sang, qui êtes vous, des dizaines de personnes veulent ma mort, pourquoi je vous reconnaîtrait mieux que d'autres ?
-Et bien peut être que ceci vous rafraîchira la mémoire.
Cette fois, le soldat approcha son couteau lentement de l'oeil du capitaine et l'arrêta juste au dessus.
-Alors ?
-Impossible, vous devriez être mort ou ...
Tout à coup, une paire de sphères métallique roula sur le sol jusqu'au pieds des deux hommes. Immédiatement le soldat roula à couvert et dégaina son fusil. Les sphères commencèrent à emmètre une fumée bleu épaisse.
-Ha ! Voilà les renforts soldats. Vous ne vous en tirerez pas com...
Un bruit sourd et fort retentit en direction du capitaine. Quelque chose que la fumée avait caché venait de couper le capitaine dans son discours.
-Qui que vous soyez, déposez vos armes ! Vous avez à faire à un soldat de la république ! Je suis le lieut...
Le même chose coupa Rayl, qui s'enfonça dans les vapes.




Plus tard, il commença à ouvrir ses... son œil mais rien n'était visible. Apparemment la vision du casque était coupée. A en juger par le bruit il se trouvait dans un vaisseau en vol, mais à en juger par l'odeur et la musique, il se trouvait plutôt dans une cantina. Dans tout les cas il était menotté. Rayl entendit alors des pas qui se rapprochait.
-Eh ! Vous là qui êtes vous ? Libérez moi immédiatement !
Les pas s’arrêtèrent.
-Oh vous êtes réveillés ? Vous pouvez encore dormir un peu, Ord Mantell est encore loin. J'y laisserai votre "ami" et peut être vous si quelqu'un veut bien me rémunérer en échange.
-Hum... chasseur de primes. Je vois. Mais l'impérial n'est en aucun cas mon ami.
-Oh ça j'ai bien vu. D'ailleurs vous avez fait une entorse à ma paye, et mon client qui le voulait en bon état... Qu'est-ce qu'il vous a fait pour que vous le torturiez ainsi ?
-J'ai perdu mon œil à cause de lui, j'ai failli trahir la République et c'est un impérial, ça vous suffit ? Sachez que je n'en resterez pas là. Vous pouvez tout simplifier en me libérant et en me le laissant. Par la suite la République vous fera parvenir un payement.
-Ne jamais trahir son employeur si vous voulez un boulot sûr et sans encombre ! Non je ne bosserai pas pour la République, ils ne m'aiment pas vraiment.
-Vous pourriez au moins me retirez mon casque, vous avez cassé la vision avec votre... truc.
-*soupir* Je peux bien m'abaisser à ça, peut être que vous allez avoir une meilleure conversation sans ça. A propos, c'était des missiles assommant, très efficace, l'autre en dort encore.
Les bruits de pas se rapprochèrent et commença à retirer le casque. L'odeur d'alcool se fit plus forte et Rayl secoua sa, comme pour chasser cette odeur fortement désagréable et pour se réveiller. Soudain, le casque chuta au sol et le chasseur de prime se figea.
-Rayl ?!
Rayl étonné étonné par cette exclamation, tourna la tête, remontant la tenue très chère bleue, jaune et noire du chasseur.
-Mais qui ... Mathus !
...
_________________


Revenir en haut
Jovy


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 28
Localisation: Var
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle
Expérience: 41
Moyenne: 1,46

MessagePosté le: Ven 14 Fév - 12:51 (2014)    Sujet du message: L'histoire de Rayl Répondre en citant

Rayl n'en revenait pas. Après toutes ces années sans nouvelles de son frère cadet, il aurait imaginé des retrouvailles plus... normales.
-Mais qu'est ce que tu fous, toi un chasseur de prime ? Avec des vêtements comme ça en plus !
-Hé ! Ces vêtements m'ont coûtés les yeux de la t... enfin très cher. Et puis quoi, j'étais sensé attendre tranquillement à la maison, à attendre que monsieur reçoivent tous les honneurs et voyage ?
-Déjà relâche moi et on finira de parler.
-Ah oui bien sur voilà.
Mathus détacha les menottes de Rayl. Ce dernier envoya un coup de poing dans le nez de son petit frère.
-Aïeuh ! Mais qu'est ce qui te prend !
-Ça c'est pour m'avoir assommé et fait prisonnier sur ton ... "vaisseau".
-Je suis désolé, je ne savais pas que c'était toi, on m'a engagé pour trouver ce mec là et le rammener sur Ord Mantell, tu était juste un bonus. Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un l'ai déjà trouvé.
-Peu importe, je te ramène chez maman, où tu vas tranquillement reprendre tes petites occupations moins dangereuses. Ensuite je vais m'occuper de l'autre. Un chasseur de primes, tu devrais avoir honte...
-Désolé...
-Désolé pourqu...




Rayl se réveilla sur une plage d'Ord Mantell, seul, mais avec tout son équipement, mais aussi avec un mal de crâne monumental.
Il prit une grande inspiration et s'allongea sur le sable. Il reverrait probablement son frère un jour, et cette fois il comptait bien l'écarter de cette voie dangereuse. Petit à petit, Rayl se sentit partir, et s'endormit, pour la première fois depuis une vingtaine d'heure...
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:57 (2018)    Sujet du message: L'histoire de Rayl

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La XVe Légion Index du Forum -> Section RP -> Histoire de la guilde et ses membres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com